Ambassade du Japon en Côte d'Ivoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade du Japon en Côte d'Ivoire
Drapeau du Japon
Japon
Lieu Cocody
Ambassadeur Yoshifumi Okamura

L'ambassade du Japon en Côte d'Ivoire (japonais : 在コートジボワール日本国大使館) est l'ambassade entretenue par le Japon à Cocody, dans la banlieue d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire. Elle a à sa tête l'ambassadeur Yoshifumi Okamura.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 6 au , alors que des combats font rage dans la capitale du fait de la crise ivoirienne de 2010-2011 opposant les partisans de Laurent Gbagbo à ceux d'Alassane Ouattara, protégés par les forces des Nations Unies, les toits de l'ambassade sont investis par des hommes en armes menaçant la sécurité de l'ambassadeur Yoshifumi Okamura et de sept employés, qui se réfugient dans une pièce à l'abri. À la demande du Japon et des Nations unies, les forces françaises de l'opération Licorne en opération dans la ville procèdent à l'exfiltration des reclus quelques heures plus tard par hélicoptère[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Smith, Selay Kouassi et Haroon Siddique, « Ivory Coast: French forces airlift Japanese ambassador to safety », The Guardian, .