Ambassade du Canada en Algérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade du Canada en Algérie
Drapeau du Canada
Canada
Lieu 18, rue Mustapha Khalef Ben Aknoun
Alger 16306
Coordonnées 36° 45′ 38″ nord, 3° 01′ 03″ est
Ambassadeur Christopher Wilkie
Site web http://www.ambalgott.com/
Géolocalisation sur la carte : Algérie
(Voir situation sur carte : Algérie)
Ambassade du Canada en Algérie
Géolocalisation sur la carte : Wilaya d'Alger
(Voir situation sur carte : Wilaya d'Alger)
Ambassade du Canada en Algérie

Voir aussi : Ambassade du Canada en Algérie

L’ambassade du Canada en Algérie est la représentation diplomatique du Canada en Algérie, et conserve les relations bilatérales algéro-canadiennes.

Histoire des relations[modifier | modifier le code]

Chérif Guellal

Le Canada a reconnu l'indépendance de l’Algérie en 1962 , leurs relations diplomatiques ont été établies en 1964[1]. Un des premiers représentants diplomatiques côté algérien à établir un pont entre le Canada et l'Algérie fut Chérif Guellal[2], l'Ambassade d'Algérie aux États-Unis à Washington représentait et dépendait également diplomatiquement l'Algérie au Canada[3].


installation diplomatique à Alger[modifier | modifier le code]

Après que le Canada ait reconnu l'indépendance de l'Algérie dès 1962, l'ambassade canadienne en Algérie fut ouverte en 1971 et l'Algérie a ouvert l’ Ambassade d'Algérie au Canada, à Ottawa en 1968[4], le , fut la date de l'ouverture d’une mission diplomatique et de l’installation d’une chancellerie à Alger[3].

Des commissions mixtes ont été établies à partir de 1980, entre les deux pays[4].

Économie[modifier | modifier le code]

L’Algérie est un des premiers partenaires économiques du Canada en Afrique et au Moyen-Orient[5].

Échanges[modifier | modifier le code]

Le Mémorial du martyr fut construit à Alger selon une maquette de Bachir Yellès, il a été réalisé par l'entreprise canadienne Lavalin. Les travaux du mémorial ont été entamés en 1981 et le mémorial a été inauguré le [6]. Le premier vol d'Air Canada rouge débute durant le mois de de Montréal vers Alger avec 4 fréquences par semaine, cela facilite le déplacement des investisseurs économiques, plusieurs sociétés canadiennes sont implantées en Algérie, ce qui permet de stimuler également le tourisme vers l’Algérie[7]. Depuis 2007, La compagnie Air Algérie a inauguré la ligne Montréal Alger. La communauté algérienne qui est installée au Canada est évaluée à environ 100 000 personnes[7]. L’ambassade du Canada en Algérie organise un salon de l'éducation chaque année à Alger, en 2016, c’était la 4e édition[8].

Bâtiment[modifier | modifier le code]

L'Ambassade du Canada en Algérie est au 18, rue Mustapha Khalef Ben Aknoun à Alger.

Ambassadeurs du Canada en Algérie[modifier | modifier le code]

  • Marc Lemieux fut ambassadeur du Canada en Algérie [9].
  • Robert Peck nommé ambassadeur du Canada en Algérie en au [10].
  • Gilles Poirier assure l'intérim après la fin du mandat de Robert Peck[10]. Ensuite une chargé d'affaire Mirriam Van Nie va être remplacée en 2015 par la nouvelle ambassadrice Isabelle Roy[11].
  • Isabelle Roy est nommée ambassadrice du Canada en Algérie, le [12],[13].
  • Patricia McCullagh succède à Isabelle Roy en septembre 2017[14], puis Christopher Wilkie est nommé ambassadeur en septembre 2019[15].
Ambassadeur Début du mandat Fin du Mandat
Ross Campbe 1965 1967
René Garneau 1968
James Alan Roberts 1971
Christian Hardy
Robert L. Elliott
Pierre Edgar Joseph Charpentier 8 september 1976 1978
Joseph Raymond Roy 1980
Louis André Delvoie -
Paul-Eugène Laberge -
François P. Pouliot
Gilles Mathieu
Marc C. Lemieux[9] 1990 1993
Michel Perreault -
Jacques Noiseux
Franco Pillarella -
Richard Belliveau 2000 -
Robert W. Peck
Robert W. Peck
[10]
2004
Patrick Parisot 2007 -
Isabelle Roy [12] [14].
Patricia McCullagh
Christopher Wilkie

Relation culturelle[modifier | modifier le code]

L’ambassade du Canada en Algérie a facilité la participation de l’auteur canado-haïtien Dany Laferrière lors du Salon international du Livre d’Alger, à son édition de 2016 [16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. canadainternational.gc.ca, « Relations Canada - Algérie », sur canadainternational.gc.ca, (consulté le 25 mai 2017).
  2. (en) The Statesman's Year-Book 1965-66: The One-Volume ENCYCLOPAEDIA of all nations, Springer, , 1644 p. (lire en ligne), p. 214.
  3. a et b Paul Painchaud, De Mackenzie King à Pierre Trudeau: Quarante Ans de Diplomatie Canadienne, 1945-1985, Laval, Presses Université Laval, , 748 p. (lire en ligne), p. 23.
  4. a et b Paul Painchaud, De Mackenzie King à Pierre Trudeau: Quarante Ans de Diplomatie Canadienne, 1945-1985, Laval, Presses Université Laval, , 748 p. (lire en ligne), p. 248.
  5. Marion Camarasa-Bellaube- Aurélien Yannic, La Méditerranée sur les rives du Saint-Laurent : une histoire des Algériens au Canada, Paris, Publibook, (lire en ligne), p. 27.
  6. Arslan Selmane, « Un monument qui colle à tous les événements.Philatélie : Mémorial du martyr d'Alger », El Watan,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2017).
  7. a et b Kamel Benelkadi, « Air Canada Rouge dans le ciel algérien », El Watan,‎ .
  8. Algérie Presse Service, « L'ambassade du Canada en Algérie organise la 4ème édition du Salon de l'éducation », Algérie Presse Service-Radio algérienne,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2017).
  9. a et b Études internationales, vol. 21, Centre québécois de relations internationales, (lire en ligne), chap. 3-4, p. 846.
  10. a b et c Saîda Azzouz, « Robert Peck, ex-ambassadeur du Canada en Algérie », Le Soir d'Algérie,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2017).
  11. « L'ancien ambassadeur du Canada en Algérie, Robert Peck, à Alger », L'Expression (Algérie),‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2017).
  12. a et b canadainternational.gc.ca, « Le Salon international du livre d’Alger promeut la diversité et ouvre de nouvelles perspectives commerciales », sur canadainternational.gc.ca, (consulté le 25 mai 2017).
  13. Gouvernement du Canada, « Nominations diplomatiques », sur nouvelles.gc.ca, (consulté le 27 mai 2017).
  14. a et b « Patricia McCullagh, nouvelle ambassadrice du Canada en Algérie », Le HuffPost,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2019).
  15. « Christopher Wilkie, nouvel ambassadeur du Canada en Algérie | El Watan », sur www.elwatan.com (consulté le 24 novembre 2019)
  16. Ambassade du Canada en Algérie, « Le Salon international du livre d’Alger promeut la diversité et ouvre de nouvelles perspectives commerciales », sur canadainternational.gc.ca, (consulté le 27 mai 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]