Ambassade de Bahreïn en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade de Bahreïn en France
Drapeau de Bahreïn
Bahreïn
Vue de la mission diplomatique
Le drapeau de Bahreïn et les armoiries de Bahreïn au-dessus de l'entrée de l'ambassade bahreïnienne à Paris, en 2019.

Lieu 3 bis place des États-Unis
Paris 75116
Coordonnées 48° 52′ 04″ nord, 2° 17′ 40″ est
Ambassadeur Muhammad Abdul Ghaffar Abdulla (en)
Nomination 2015
Site web http://www.ambahrein-france.com
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Ambassade de Bahreïn en France
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Ambassade de Bahreïn en France

Voir aussi : Ambassade de France à Bahreïn

L'ambassade de Bahreïn en France est la représentation diplomatique du Royaume de Bahreïn auprès de la République française. Elle est située 3 bis place des États-Unis, dans le 16e arrondissement de Paris, la capitale du pays. Son ambassadeur est, depuis 2015, Muhammad Abdul Ghaffar Abdulla (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce petit hôtel particulier en brique et pierre a été construit pour Mme de Meyendorff avant de devenir la demeure du peintre mondain Théobald Chartran et de sa femme Sylvie, dont le salon réunissait artistes, gens de lettres et hommes politiques[1].

Ambassadeurs de Bahreïn en France[modifier | modifier le code]

Date de
nomination
Date de remise des
lettres de créance
Ambassadeur
? [JORF 1] Kassim Bu-Allay
? [JORF 2] Salman Abdul Wahab al Sabagh
? [JORF 3] Salman Al Saffar
? [JORF 4] Abdulaziz Buali
? [JORF 5] Ali Ebrahim Al-Mahroos
? [JORF 6] Ali Mohamed Fakhro
? [JORF 7] Haya Rashed Al-Khalifa
? [JORF 8] Hashem Hasan Albash
? [JORF 9] Naser Al Belooshi
? [JORF 10] Muhammad Abdul Ghaffar Abdulla (en)

Consulats[modifier | modifier le code]

Bahreïn ne possède pas d'autre consulat que la section consulaire de son ambassade à Paris[2].

Références[modifier | modifier le code]

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance :

  1. Remise de lettres de créance, JORF no 48 du 26 février 1976, p. 1302.
  2. Remise de lettres de créance, JORF no 291 du 15 décembre 1979, p. 3166.
  3. Remise de lettres de créance, JORF no 263 du 11 novembre 1982, p. 3390.
  4. Remise de lettres de créance, JORF no 12 du 14 janvier 1989, p. 559, NOR MAEP8850000E.
  5. Remise de lettres de créance, JORF no 294 du 18 décembre 1991, NOR MAEP9150065E.
  6. Remise de lettres de créance, JORF no 285 du 8 décembre 1995, p. 17903, NOR MAEP9550032G.
  7. Remise de lettres de créance, JORF no 63 du 15 mars 2000, p. 4035, NOR MAEP0050007G.
  8. Remise de lettres de créance, JORF no 240 du 14 octobre 2005, p. 16299, texte no 8, NOR MAEP0550100G.
  9. Remise de lettres de créance, JORF no 217 du 17 septembre 2008, p. 14287, texte no 1, NOR MAEP0850067G.
  10. Remise de lettres de créance, JORF no 212 du 13 septembre 2015, p. 15991, texte no 1, NOR MAEP1521005X.

Autres références :

  1. André de Fouquières, Mon Paris et ses Parisiens. Les quartiers de l'Étoile, Paris, Éditions Pierre Horay, 1953, p. 176.
  2. « Ambassades et consulats étrangers en France : Bahreïn », sur le site de la Maison des Français de l'étranger.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]