Ambassade de République tchèque en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade de République tchèque en France
Drapeau de la République tchèque
République tchèque
Vue de la mission diplomatique
Le drapeau de la République tchèque et le drapeau européen flottent au-dessus de l'entrée de l'ambassade tchèque à Paris.

Lieu 15 avenue Charles-Floquet
Paris 75007
Coordonnées 48° 51′ 20,8″ nord, 2° 17′ 43,7″ est
Ambassadeur Petr Drulák (cs)
Nomination 2017
Site web http://www.mzv.cz/paris
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Ambassade de République tchèque en France
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Ambassade de République tchèque en France

Voir aussi : Ambassade de France en République tchèque

L'ambassade de République tchèque en France est la représentation diplomatique de la République tchèque auprès de la République française. Elle est située 15 avenue Charles-Floquet, dans le 7e arrondissement de Paris. Son ambassadeur est, depuis 2017, Petr Drulák (cs).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôtel particulier de style néo-classique accueillant l'ambassade a été construit en 1912 par Pierre Humbert pour Élisabeth de La Rochefoucauld[1] (1865-1946), épouse divorcée (1909) du prince Louis de Ligne (1854-1918).

Il a d'abord abrité la légation puis l'ambassade de Tchécoslovaquie, comme locataire à partir de 1919, puis comme propriétaire à partir de 1924 ; après l'avoir acheté, l'ambassade y a mené des travaux conduits par les architectes Charles Duval et Emmanuel Gonse[1].

Après la partition de la Tchécoslovaquie en 1993, l'ambassade de République tchèque est restée dans ces locaux, tandis que l'ambassade de Slovaquie s'est installée au 125 rue du Ranelagh dans le 16e arrondissement.

L'ambassade a été rénovée pendant deux ans, entre 2002 et 2004[2].

Ambassadeurs de Tchécoslovaquie en France[modifier | modifier le code]

Štefan Osuský, ministre tchécoslovaque en France de 1921 à 1940.
Jaroslav Šedivý (cs), ambassadeur tchécoslovaque en France de 1990 à 1993, puis ambassadeur tchèque de 1993 à 1995.

Entre sa création en 1918 et sa partition en 1993, la Tchécoslovaquie a été représentée en France par[3] :

Date de
nomination
Date de remise des
lettres de créance
Diplomate
En qualité de chargés d'affaires
? 1918 Lev Sychrava (cs)
? 1919 Miloš Kobr
? 1920 Vratislav Trčka
En qualité d'envoyés extraordinaires et ministres plénipotentiaires
? [JORF 1] Štefan Osuský
En qualité d'ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires
? 1943 František Černý (de)
En qualité d'envoyés extraordinaires et ministres plénipotentiaires
? [JORF 2] Jindřich Nosek
En qualité d'ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires
? [JORF 3] Jindřich Nosek
? [JORF 4] Adolf Hoffmeister
? [JORF 5] Gustav Souček (cs)
? [JORF 6] Josef Urban
? [JORF 7] Václav Pleskot (cs)
? [JORF 8] Vilém Pithart
? [JORF 9] František Zachystal
? [JORF 10] Juraj Sedlák
? [JORF 11] Ján Pudlák
? [JORF 12] Mečislav Jablonský
? [JORF 13] Peter Colotka (cs)
? [JORF 14] Jaroslav Šedivý (cs)

Ambassadeurs de République tchèque en France[modifier | modifier le code]

Petr Janyška (en), ambassadeur tchèque en France de 1999 à 2003.

Depuis son indépendance de la Tchécoslovaquie en 1993, la République tchèque a été représentée en France par[3] :

Date de
nomination
Date de remise des
lettres de créance
Ambassadeur
? 1993 Jaroslav Šedivý (cs)
? [JORF 15] Petr Lom (cs)
? [JORF 16] Petr Janyška (en)
? [JORF 17] Pavel Fischer (cs)
? [JORF 18] Marie Chatardová (en)
? [JORF 19] Petr Drulák (cs)

Consulats[modifier | modifier le code]

Plaque diplomatique d'un membre du corps diplomatique tchèque en France.

Le service consulaire de l'ambassade est situé au 18 rue Bonaparte, dans le 6e arrondissement, de même que le centre culturel.

Références[modifier | modifier le code]

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance ou Gallica :

  1. Remise de lettres de créance, JORF no 6 du 7 janvier 1921, p. 450.
  2. Remise de lettres de créance, JORF no 128 du 19 novembre 1944, p. 1380.
  3. Remise de lettres de créance, JORF no 112 du 14 mai 1946, p. 4123.
  4. Remise de lettres de créance, JORF no 198 du 21 août 1948, p. 8211.
  5. Remise de lettres de créance, JORF no 243 du 20 octobre 1951, p. 10539.
  6. Remise de lettres de créance, JORF no 103 du 2 mai 1956, p. 4143.
  7. Remise de lettres de créance, JORF no 125 du 29 mai 1960, p. 4863.
  8. Remise de lettres de créance, JORF no 160 du 12 juillet 1966, p. 5960.
  9. Remise de lettres de créance, JORF no 97 du 25 avril 1970, p. 3931.
  10. Remise de lettres de créance, JORF no 179 du 2 août 1972, p. 8284.
  11. Remise de lettres de créance, JORF no 290 du 12 décembre 1976, p. 7139.
  12. Remise de lettres de créance, JORF no 242 du 16 octobre 1982, p. 3095.
  13. Remise de lettres de créance, JORF no 83 du 8 avril 1989, p. 4519, NOR MAEP8950011E.
  14. Remise de lettres de créance, JORF no 152 du 3 juillet 1990, p. 7760, NOR MAEP9050043E.
  15. Remise de lettres de créance, JORF no 133 du 9 juin 1995, p. 8950, NOR MAEP9550017G.
  16. Remise de lettres de créance, JORF no 258 du 6 novembre 1999, p. 16598, NOR MAEP9950107G.
  17. Remise de lettres de créance, JORF no 257 du 6 novembre 2003, p. 18921, texte no 1, NOR PREX0306938G.
  18. Remise de lettres de créance, JORF no 285 du 9 décembre 2010, p. 21545, texte no 1, NOR MAEP1050011G.
  19. Remise de lettres de créance, JORF no 52 du 2 mars 2017, texte no 3, NOR MAEP1705190X.

Autres références :

  1. a et b « Histoire du bâtiment », ambassade de République tchèque à Paris.
  2. Magdalena Segertová, « L'ambassade tchèque dans le 15e arrondissement de Paris chargée d'histoire et de souvenirs », sur radio.cz, Radio Prague, .
  3. a et b « Les anciens ambassadeurs », ambassade de République tchèque à Paris.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]